Carte de Jijel

Carte de Jijel, une ville et commune d’Algérie de la wilaya de Jijel située en Petite Kabylie, dont elle est le chef-lieu. Elle est considérée comme la capitale de la confédération berbère des Kutamas. Jijel est desservie par l’aéroport international de Jijel – Ferhat Abbas situé dans la commune de Taher.

Panorama de Jijel.
  • Population : 134 839 hab. (2008)
  • Superficie : 62,38 km2
  • Densité : 2 162 hab./km2

Géographie

La ville de Jijel est située sur la plaine côtière d’âge Miocène délimitée par la mer Méditerranée au Nord et les formations montagneuses du socle du Mont Babor au sud. Le gneiss, micaschiste et marbre (des roches métamorphiques) attribuées au Paléozoïque et métamorphisées au cours de l’orogenèse alpine, semblent être les principales formations. On note également des formations de la nappe numidienne de nature gréso-argileuses dans la forêt de Guerrouche.

Le relief de la wilaya est principalement montagneux, et à l’instar de la wilaya voisine de Skikda, les sites sont encore largement vierges et préservés. La wilaya de Jijel compte d’ailleurs les plus grandes forêts de liège en Algérie dont le parc national de Taza. Cette situation évolue rapidement au détriment du patrimoine écologique de la région. L’été, les mêmes forêts sont gravement confrontées aux risques d’incendies.

Localités de la commune

La commune de Jijel est composée de vingt localités :

  • Amezoui
  • Assoule
  • Béni Ahmed
  • Boughdir
  • Boukhenous
  • Bouyadra
  • Dar El Battah
  • Douemna
  • El Aryèche
  • El Djarf
  • El Haddada
  • El Mkasseb
  • Aherraten
  • Jijel
  • Leghrifet (grand phare)
  • Ouled Aïssa
  • Ouled Bounar
  • Ouled Taffer
  • Thora
  • Zebiria

Économie

Jijel est le centre administratif et commercial d’une région spécialisée dans la transformation du liège, le tannage du cuir et la sidérurgie. Les cultures locales comprennent les agrumes et les céréales. La pêche est également d’une grande importance. Les touristes (essentiellement algériens) sont attirés à Jijel pour ses paysages et ses plages de sable fin. Étant une station balnéaire, il y a de nombreux hôtels et restaurants. Il y a des tombes phéniciennes à proximité.

Durant les années 2000, la sécurité étant rétablie, la ville a repris son développement économique, avec notamment la mise en service du grand port commercial de Djen Djen situé à quelques kilomètres à l’est de Jijel, l’amélioration de la qualité des routes et donc une augmentation des contacts et des échanges avec les autres régions du pays, la construction d’une nouvelle université dans les environs de la ville (à Tassoust) pouvant accueillir jusqu’à 20 000 étudiants, et l’agrandissement de l’aéroport Ferhat Abbas qui assure depuis 2010 des vols vers la France notamment.

© 2023