Carte d’Ouargla

Carte d’Ouargla, une ville du Nord-Est du Sahara algérien et chef-lieu de la wilaya d’Ouargla à 128 mètres d’altitude.

Panorama de la ville d'Ouargla.
  • Population : 133 024 hab. (2008)
  • Population de l’agglomération 169 927 hab.
  • Superficie 2 887 km²
  • Densité : 46 hab./km²

Sa wilaya constitue un pôle économique en réserves de gaz et de pétrole, contenues sur le territoire de Hassi Messaoud. Ouargla possède un climat désertique chaud. Elle est la première ville du Sahara à posséder un tramway.

Ouargla est une des villes les plus anciennes du Sahara, elle connaît un essor grâce au commerce transsaharien, puis subit un déclin. Son ksar est l’un des plus grands et les plus actifs du Sud algérien.

Le ksar d'Ouargla est la vieille ville d'Ouargla.

Géographie

Ouargla se situe sur un isthme de « terre ferme » reliant le Nord et le Sud saharien, entre le Grand Erg occidental et le Grand Erg Oriental.

Elle est localisée dans une dépression qui s’allonge en contrebas du rebord d’un plateau calcaire, et correspond à l’ancien cours de l’oued Mya. Puisque la cuvette ne dispose pas d’exutoire, l’agglomération est ceinturée sur trois côtes par un chott et des étendues salées8. Le ksar initial au centre est sur une butte surbaissée ; les palmeraies entourent la ville moderne.

Économie

Le développement de Ouargla est surtout lié aux ressources pétrolières. La prospection et l’exploitation du pétrole ont fourni aux habitants de Ouargla une masse salariale élevée et une hausse du niveau de vie. Même si, la ville n’est pas située au cœur du bassin pétrolifère de Hassi-Messaoud. Elle fait figure de grand centre urbain, qui sert de base arrière et de logistique pour les pétroliers.

L’oasis de Ouargla est une des plus grandes du Sahara algérien, elle occupe le lit quaternaire de l’oued Mya. Elle s’étend sur 6000 ha et compte environ un million de palmiers-dattiers. Elle est riche en eau souterraine, la phœniciculture y est pratiquée, son sol est également approprié pour diverses autres cultures agricoles comme les raisins et les olives. Après indépendance, le rétrécissement brutal du marché de l’emploi et le développement d’une politique de petite hydraulique a facilité le retour à la terre.

La ville constitue également un carrefour d’échange important, sur le grand axe méridien qui dessert le Sahara par chemin de fer jusqu’à Touggourt, par voie routière jusqu’à Ouargla. Son marché hebdomadaire rayonne sur sa région et est animé par d’importants commerçants qui sillonnent le Sahara.

Transport

Ouargla est traversée d’est en ouest par la RN49 qui permet de joindre Ghardaïa et Hassi Messaoud. La RN56 qui y prend naissance rejoint la RN3 au nord-est en direction de Touggourt.

Elle est desservie par un aéroport situé à 7 km au sud-est de la ville, sur la commune de Ain Beida. La wilaya dispose de deux autres aéroports à Touggourt et Hassi Messaoud.

La ville d’Ouargla bénéficie d’une ligne de tramway qui s’étend sur 9,7 km.

Localités de la commune

Depuis le découpage administratif de 1984, la commune d’Ouargla se compose des localités et lieux-dits suivants :

Mekhadma
Beni Thour
Ville de Ouargla
Saïd Otba Est
Saïd Otba Ouest
Ba Mendil
Bouameur
Bour El Haïcha
Sidi Amrane
Gharbouz
Sidi Boughoufala
Melala Ksar
Hassi Miloud
Zone d’Activité
Delalha(Sidi Amrane)

© 2023