Carte linguistique de la Côte d’Ivoire

La Côte d’Ivoire est un pays multilingue avec environ 78 langues actuellement parlées. La langue officielle, le français, a été introduite pendant la période coloniale. Cette langue est enseignée dans les écoles et sert de lingua franca dans le pays, avec le dioula.

Les quelque soixante-dix langues autochtones se répartissent en cinq branches principales de la famille nigéro-congolaise. Dans le quadrant sud-est se trouvent les langues Kwa, certaines comme le Baoulé et l’Agni (2 à 3 millions et 1 million de locuteurs) faisant partie d’un continuum dialectal avec l’Akan au Ghana, d’autres comme l’Attié (ou l’Akyé) (un demi-million) plus divergentes. Baoulé est parlé à l’est du lac de Kossou et dans la capitale Yamoussoukro, et Agni le long de la frontière ghanéenne. Dans le quadrant sud-ouest se trouvent des langues Krou, telles que Bété et Wè (Guéré / Wobé), un demi-million chacune, et Dida (un quart de million), liées aux langues du Libéria. Au nord-ouest, le long de la frontière guinéenne et jusqu’au lac de Kossou au centre du pays, se trouvent des langues mandées, telles que le dan (1 million de locuteurs) et le gouro (un demi-million, sur le lac). Le lac et le fleuve Bandama séparent le Kwa à l’est du pays du Krou et du Mandé à l’ouest. Dans tout le centre-nord se trouvent diverses langues sénoufo, comme le sénari (1 million de locuteurs). Dans le coin nord-est, entourant le parc national de la Comoé, se trouvent un quart de million de locuteurs de koulango, de la langue gour lobiri et de la langue mandé dioula, qui est une lingua franca du Burkina Faso voisin.

Il y a aussi environ trois millions de locuteurs de langues immigrées, pour la plupart originaires des pays voisins et surtout du Burkina Faso. Les tensions ethniques dans le nord entre immigrés et Ivoiriens de souche, ainsi qu’entre le nord Mandé / Sénoufo et le sud Krou / Kwa, ont été un facteur important dans les guerres civiles ivoiriennes.

L’éducation des sourds en Côte d’Ivoire utilise la langue des signes américaine, introduite par le missionnaire sourd américain Andrew Foster.

© 2023