Carte de la Mauritanie

Carte de la Mauritanie, officiellement la République islamique de Mauritanie, un État souverain d’Afrique du Nord-Ouest. Elle est bordé par l’océan Atlantique à l’ouest, le Sahara occidental au nord et au nord-ouest, l’Algérie au nord-est, le Mali à l’est et au sud-est et le Sénégal au sud-ouest. La Mauritanie est le onzième plus grand pays d’Afrique et 90 pour cent de son territoire est situé dans le Sahara. La majeure partie de sa population de 4,403,313 d’habitants (2018) vit dans le sud tempéré du pays, avec environ un tiers concentré dans la capitale et plus grande ville, Nouakchott, située sur la côte atlantique.

  • En 2018, la Mauritanie avait une population de 4,403,313
  • et une superficie de 1,030,000 km²
  • La capitale et plus grande ville du pays est Nouakchott

Le nom du pays dérive de l’ancien royaume berbère de Maurétanie, situé dans l’actuel Maroc et Algérie. Les Berbères ont occupé ce qui est aujourd’hui la Mauritanie à partir du IIIe siècle de notre ère. Les Arabes ont conquis la région au VIIIe siècle, apportant l’islam, la culture arabe et la langue arabe. À la fin du XIXe siècle, la Mauritanie a été colonisée par la France dans le cadre de l’Afrique-Occidentale française. Elle a obtenu son indépendance en 1960, mais a depuis connu des coups d’État récurrents et des périodes de dictature militaire. Le coup d’État le plus récent, en 2008, a été dirigé par le général Mohamed Ould Abdel Aziz, qui a remporté les élections présidentielles suivantes en 2009 et 2014. Il a été remplacé par Mohamed Ould Ghazouani à l’issue des élections de 2019, considérées comme la première transition pacifique du pouvoir en Mauritanie depuis l’indépendance. .

La Mauritanie fait culturellement et politiquement partie du monde arabe: elle est membre de la Ligue arabe et l’arabe est la seule langue officielle. Reflet de son héritage colonial, le français est largement parlé et sert de lingua franca. La religion officielle est l’islam et presque tous les habitants sont des musulmans sunnites. Malgré son identité arabe dominante, la société mauritanienne est multiethnique : les Beidanes (littéralement « les Blancs », en arabe), représentent 30 % de la population, tandis que les Haratins, ou « Maures noires », en représentent 40 %. Les deux groupes reflètent une fusion de l’ethnicité, de la langue et de la culture arabo-berbères. Les 30 % restants de la population sont composés de divers groupes ethniques subsahariens.

Malgré une abondance de ressources naturelles, notamment de minerai de fer et de pétrole, la Mauritanie reste pauvre; son économie repose principalement sur l’agriculture, l’élevage et la pêche. La Mauritanie est connue pour son piètre bilan en matière de droits humains, notamment la pratique continue de l’esclavage, résultat d’un système de castes historique entre les Beidanes et les Haratins; ce fut le dernier pays à abolir l’esclavage, en 1981, et ne l’a criminalisé qu’en 2007.

© 2022