Carte du corridor Québec-Windsor

Image satellite du Grand Montréal

La carte du corridor Québec-Windsor, la région la plus densément peuplée et la plus industrialisée du Canada. Comme son nom l’indique, la région s’étend entre Québec au nord-est et Windsor, en Ontario, au sud-ouest, s’étendant sur 1 150 kilomètres. Avec plus de 18 millions d’habitants, elle contient environ la moitié de la population du pays, trois des cinq plus grandes régions métropolitaines du Canada et huit des douze grandes régions métropolitaines du Canada, toutes basées sur le recensement de 2016. Son importance relative pour l’infrastructure économique et politique du Canada la rapproche de la mégalopole du nord-est des États-Unis. Le nom a été popularisé pour la première fois par Via Rail , qui gère un service ferroviaire passager fréquent dans la région dans sa zone de service connue sous le nom de «Le Corridor».

Image satellite d'une partie de la région du Grand Toronto

Le corridor s’étend de la ville de Québec, au Québec, au nord-est jusqu’à Windsor, en Ontario, au sud-ouest, en passant au nord du fleuve Saint-Laurent, du lac Ontario et du lac Érié. Sur la majeure partie de sa longueur, le corridor traverse une étroite bande de terres agricoles avec le Bouclier canadien au nord et les Appalaches ou les Grands Lacs au sud. Un trajet de quelques minutes seulement au nord des villes ou des villages le long des deux tiers est du corridor montre un changement brusque des terres agricoles plates et du substrat rocheux calcaire aux collines de granit du bouclier. Les autoroutes de cette partie du couloir passent souvent juste à la limite du bouclier, et il est possible d’observer le passage fréquent du calcaire au granit dans les coupes rocheuses le long du chemin. Il existe cependant plusieurs zones plus vastes de terres agricoles plates, notamment le sud-ouest de la péninsule ontarienne entre le lac Huron et le lac Érié (qui constitue le tiers ouest du corridor), le delta de l’est de l’Ontario, d’Ottawa à la jonction des fleuves Ottawa et Saint-Laurent à Montréal et les Cantons-de-l’Est au sud-est de Montréal. Il existe également un petit corridor de calcaire stratifié des Grands Lacs appelé l’escarpement du Niagara.

En raison de l’influence modératrice des Grands Lacs et de l’afflux fréquent d’air chaud et humide du golfe du Mexique, le corridor, en particulier la moitié ouest, a un climat nettement plus chaud que le reste du Québec et de l’Ontario. La richesse du sol et le climat plus chaud signifient que la flore et la faune du corridor ressemblent à celles des forêts de feuillus de l’est des États-Unis jusqu’à la Virginie, plutôt qu’à la forêt boréale à feuilles persistantes qui couvre la majeure partie du centre du Canada jusqu’au Arctique. La forêt du sud-ouest de l’Ontario est souvent appelée forêt carolinienne.

© 2022