Carte de Toronto

Carte de Toronto, la capitale de la province canadienne de l’Ontario. Avec une population inscrite de 2 956 024 en 2018, c’est la ville la plus peuplée du Canada et la quatrième ville la plus peuplée d’Amérique du Nord. La ville est le point d’ancrage du Golden Horseshoe (ou fer à cheval doré), une agglomération urbaine de 9 245 438 habitants (en 2016) entourant l’extrémité ouest du lac Ontario, tandis que la région du Grand Toronto comptait 7 077 933 habitants en 2020. Toronto est un centre international des affaires, de la finance, des arts et de la culture, et est reconnue comme l’une des villes les plus multiculturelles et cosmopolites au monde.

  • Population de Toronto
    • Ville 2 956 024 en 2018
    • Aire urbaine 7 077 933 en 2020
    • Golden Horseshoe ou fer à cheval doré 9 245 438 en 2016
  • Superficie de Toronto
    • Ville 630.20 km²
    • Aire urbaine 1 792.99 km²
    • Golden Horseshoe ou fer à cheval doré 10 097.45 km²
Le passage de Toronto au 17e siècle

Les peuples autochtones ont parcouru et habité la région de Toronto, située sur un large plateau en pente parsemé de rivières, de ravins profonds et de forêts urbaines, pendant plus de 10 000 ans. Après l’achat largement contesté de Toronto, lorsque les Mississaugas ont cédé la région à la Couronne britannique, les Britanniques ont établi la ville de York en 1793 et l’ont plus tard désignée comme la capitale du Haut-Canada. Pendant la Guerre anglo-américaine de 1812, la ville fut le théâtre de la bataille d’York et subit de lourds dommages de la part des troupes américaines. York a été renommé et incorporé en 1834 sous le nom de ville de Toronto. Elle a été désignée capitale de la province de l’Ontario en 1867 lors de la Confédération canadienne. La ville proprement dite s’est depuis étendue au-delà de ses frontières d’origine à la fois par l’annexion et la fusion à sa superficie actuelle de 630,2 km².

Quartier chinois de Toronto

La population diversifiée de Toronto reflète son rôle actuel et historique en tant que destination importante pour les immigrants au Canada. Plus de 50 pour cent des résidents appartiennent à un groupe de population de minorités visibles, et plus de 200 origines ethniques distinctes sont représentées parmi ses habitants. Alors que la majorité des Torontois parlent l’anglais comme langue principale, plus de 160 langues sont parlées dans la ville. Le maire de Toronto est élu au suffrage universel direct pour exercer les fonctions de directeur général de la ville. Le conseil municipal de Toronto est un organe législatif monocaméral, composé de 25 conseillers depuis les élections municipales de 2018, représentant les quartiers géographiques de la ville.

Le quartier financier de Toronto depuis la tour CN

Toronto est un centre de premier plan pour la musique, le théâtre, la production cinématographique et télévisuelle, et abrite le siège des principaux réseaux de diffusion et médias nationaux du Canada. Ses institutions culturelles variées, qui comprennent de nombreux musées et galeries, des festivals et événements publics, des quartiers de divertissement, des lieux historiques nationaux et des activités sportives, attirent plus de 43 millions de touristes chaque année. Toronto est connue pour ses nombreux gratte-ciel et immeubles de grande hauteur, en particulier la plus haute structure autoportante de l’hémisphère occidental, la tour CN.

La ville abrite la Bourse de Toronto, le siège des cinq plus grandes banques du Canada et le siège de nombreuses grandes sociétés canadiennes et multinationales. Son économie est très diversifiée avec des atouts dans les domaines de la technologie, du design, des services financiers, des sciences de la vie, de l’éducation, des arts, de la mode, de l’aérospatiale, de l’innovation environnementale, des services alimentaires et du tourisme.

© 2022