Carte de l’Estrie

Carte de l’Estrie, une région administrative du Québec située le long de la frontière avec les États-Unis, à l’est de la Montérégie et au sud de Centre-du-Québec et de la Chaudière-Appalaches. Ses villes principales sont Sherbrooke, Granby, Magog, Cowansville, Bromont et Coaticook. Elle est composée de 9 municipalités régionales de comté et de 118 municipalités locales.

Carte du centre-ville de Sherbrooke.
  • Superficie de l’Estrie : 10 196 km²
  • Population de région administrative en 2021 : 499 197 hab.
  • Principal ville : Sherbrooke

Géographie

Sont répartis sur son territoire, en ordre d’importance : les forêts (70,3 %), les terres agricoles (16,2 %), les milieux humides (7,1 %), les surfaces artificielles (3,6 %) et finalement les eaux (2,9 %).

Situation

L’Estrie est située au sud du Québec, à l’extérieur des basses-terres du Saint-Laurent. Elle s’étend sur 12 485 km² de superficie, soit moins de 1 % du territoire québécois. L’agglomération urbaine de Sherbrooke est son principal pôle économique.

L’Estrie se trouve à un peu moins de deux heures de voiture au sud-est de Montréal et à quelques heures seulement de Québec. Elle est bordée au nord par le Centre-du-Québec et la Chaudière-Appalaches, à l’ouest par la Montérégie, au sud par les états américains du New Hampshire et du Vermont et à l’est par l’état américain du Maine. Certaines localités estriennes (comme Beebe Plain et Stanstead) sont divisées en deux par la frontière canado-américaine.

Relief

La région est caractérisée par la présence de la chaîne de montagne des Appalaches. Contrairement à la majorité des autres régions du Québec méridional, elle est située complètement en dehors des basses-terres du Saint-Laurent. Conjugué à un relief irrégulier, le paysage estrien se rapproche beaucoup plus de celui du nord de la Nouvelle-Angleterre. Les extrémités septentrionales des montagnes américaines Blanches et Vertes sont d’ailleurs situées en Estrie.

L’altitude minimale est de 104 m à Ulverton, tandis que l’altitude maximale est de 1 186 m au mont Gosford.

Hydrographie

Le réseau hydrographique de l’Estrie relie un réseau de lacs importants au fleuve Saint-Laurent. Le bassin versant du Saint-François, rivière longue de 200 km, draine la majeure partie de la région. La rivière Magog se jette dans le Saint-François au cœur du pôle régional de Sherbrooke. La région est sillonnée par plusieurs autres rivières, toutes un bassin versant supérieur à 600 km² : Haute Chaudière, Nicolet Sud-Ouest, Coaticook, Massawippi, au Saumon, Eaton et Missisquoi.

7 grands lacs dépassant 10 km² sont situés en Estrie : le lac Memphrémagog, le lac Magog, le lac Massawippi, le lac Brompton, le lac Mégantic, le lac Aylmer et le Grand lac Saint-François. Ces deux derniers sont partagés avec la Chaudière-Appalaches.

© 2022