Carte de la Mongolie

Carte de la Mongolie, un pays enclavé d’Asie orientale. Elle est située à la frontière entre la Russie, au nord, et la Chine, au sud, où elle jouxte la région autonome de Mongolie intérieure. Elle couvre une superficie de 1,564,116 kilomètres carrés, avec une population de seulement 3,3 millions d’habitants, ce qui en fait le pays souverain le moins peuplé du monde. La Mongolie est le plus grand pays enclavé du monde qui ne borde pas une mer fermée, et une grande partie de sa superficie est couverte de steppes herbeuses, avec des montagnes au nord et à l’ouest et le désert de Gobi au sud. Oulan-Bator, la capitale et la plus grande ville, abrite environ la moitié de la population du pays.

  • Superficie totale de la Mongolie 1,564,116 km²
  • En 2021 la population de la Mongolie était de 3,353,470
  • La capitale et plus grande ville du pays est Oulan-Bator

Le territoire de la Mongolie moderne a été gouverné par divers empires nomades, dont les Xiongnu, les Xianbei, les Rouran, le premier khaganat turc et d’autres. En 1206, Gengis Khan fonda l’empire mongol, qui devint le plus grand empire terrestre contigu de l’histoire. Son petit-fils Kublai Khan a conquis la Chine pour fonder la dynastie Yuan. Après l’effondrement de la dynastie, les Mongols se sont retirés en Mongolie et ont repris leur ancien modèle de conflit entre factions, sauf à l’époque de Dayan Khan et Tümen Zasagt Khan. Au XVIe siècle, le bouddhisme tibétain s’est étendu à la Mongolie, sous la direction de la dynastie Qing fondée par les Mandchous, qui a absorbé le pays au XVIIe siècle. Au début du XXe siècle, près d’un tiers de la population masculine adulte était des moines bouddhistes. Après l’effondrement de la dynastie Qing en 1911, la Mongolie a déclaré son indépendance et a obtenu son indépendance de la République de Chine en 1921. Peu de temps après, le pays est devenu un État satellite de l’Union soviétique, qui avait contribué à son indépendance vis-à-vis de la Chine. En 1924, la République populaire mongole a été fondée en tant qu’État socialiste. Après les révolutions anticommunistes de 1989, la Mongolie a mené sa propre révolution démocratique pacifique au début des années 1990. Cela a conduit à un système multipartite, à une nouvelle constitution de 1992 et à la transition vers une économie de marché.

Environ 30% de la population est nomade ou semi-nomade ; la culture équestre demeure intégrale. Le bouddhisme est la religion majoritaire, les non-religieux étant le deuxième groupe en importance. L’islam est la deuxième religion en importance, concentrée parmi les Kazakhs ethniques. La plupart des citoyens sont des Mongols ethniques, avec environ 5% de la population étant des Kazakhs, des Touvains et d’autres minorités, qui sont particulièrement concentrées à l’ouest. La Mongolie est membre des Nations Unies, du Dialogue pour la coopération asiatique, du G77, de la Banque asiatique d’investissement dans les infrastructures (BAII), du Mouvement des pays non alignés et d’un partenaire mondial de l’OTAN. Elle a adhéré à l’Organisation mondiale du commerce en 1997 et cherche à étendre sa participation aux groupes économiques et commerciaux régionaux.

© 2022