Cartes routières de Los Angeles

La ville et le reste de la région métropolitaine de Los Angeles sont desservis par un vaste réseau de routes et d’autoroutes. Le rapport annuel sur la mobilité urbaine de la Texas A&M Transportation Institute (TTI) a classé les routes de la région de Los Angeles comme les plus encombrées aux États-Unis en 2019, mesurées par le retard annuel par voyageur, les résidents de la région subissant une moyenne cumulée de 119 heures d’attente dans le trafic cette année-là. Los Angeles était suivie par San Francisco/Oakland, Washington, D.C. et Miami. Malgré la congestion de la ville, le temps de trajet quotidien moyen des navetteurs à Los Angeles est plus court que dans d’autres grandes villes, notamment New York, Philadelphie et Chicago. Le temps de trajet moyen de Los Angeles pour les trajets domicile-travail en 2006 était de 29,2 minutes, similaire à ceux de San Francisco et de Washington, D.C.

Carte du réseau autoroutier de Los Angeles.

Autoroutes de Los Angeles

Los Angeles est le nœud central d’un réseau d’autoroutes (freeways) très important : plus de 1 000 kilomètres dans toute l’agglomération. La ville est en effet considérée comme une sorte de « capitale » de la voiture. Ses autoroutes totalisent un nombre de déplacements quotidiens estimé à quelque 160 millions de kilomètres. La qualité du réseau est reconnue, mais l’augmentation croissante des embouteillages depuis plusieurs années pousse les autorités à développer d’autres moyens de transport

Les principales autoroutes qui relient LA au reste du pays comprennent

  • l’Interstate 5, qui va au sud à travers San Diego jusqu’à Tijuana au Mexique et au nord à travers Sacramento, Portland et Seattle jusqu’à la frontière canado-américaine;
  • l’Interstate 10 , l’autoroute inter-États la plus méridionale d’est en ouest, d’un océan à l’autre des États-Unis, allant à Jacksonville, en Floride ;
  • la route 101 des États-Unis, qui se dirige vers la côte centrale de la Californie, San Francisco, Redwood Empire et les côtes de l’Oregon et de Washington.
  • l’Interstate 405, l’une des principales autoroutes inter-États de Californie du Sud, et la plus importante route auxiliaire de l’Interstate 5 ;
  • la California State Route 1, aussi appelée Highway 1, une route de l’État de Californie qui suit la côte pacifique.
Plan des rues de Los Angeles.

Rues, avenues et boulevards de Los Angeles

Les rues de la ville forment un plan en damier important, dont les axes principaux sont les autoroutes et les surface streets, aussi appelées boulevards. Parmi les principales rues est-ouest, on peut citer Ventura, Hollywood, Sunset, Wilshire, Santa Monica et Beverly. Il existe d’autres rues célèbres dans la ville qui n’ont pas le titre de boulevards, bien que ce soient aussi des axes importants. On peut citer pour exemple : Mulholland Drive, Pacific Coast Highway, Melrose Avenue, Florence Avenue, Normandie Avenue, Vermont Avenue, La Brea Avenue, Figueroa Street, Grand Avenue, Central Avenue et Alameda Street. Los Angeles est connue pour ses nombreux nids-de-poule qui sont la cause d’accidents. Les fonds concernant la voirie sont en effet insuffisants pour maintenir le gigantesque réseau routier de la ville. Ce problème a été la cause principale de la tentative de sécession de la vallée de San Fernando en 2002. En décembre 2005, une opération visant à reboucher ces nids-de-poule a eu lieu dans la vallée, mais le problème n’est pas encore résolu à l’heure actuelle.

La ville est aussi le théâtre de nombreuses courses poursuite qui peuvent durer des heures tant le système routier et autoroutier est vaste et complexe, et qui sont souvent relayées par les chaînes de télévision locales.

© 2022