Carte topographique du Tarn

La topographie du département prend la forme d’un amphithéâtre ouvert vers l’ouest. Le Puech de Montgrand, avec 1 270 m, est le point culminant sur la commune de Lacaune et la partie la plus basse est sur la commune de Saint-Sulpice, à 95 m.

La partie sud-est du département est la plus élevée. Au sud, la montagne Noire présente une ligne continue abrupte qui sépare le Tarn de l’Aude. Elle atteint 1 211 m au pic de Nore. À l’est, le relief descend régulièrement des monts de Lacaune, plateau montagnard vers le Ségala, zone vallonnée et la rivière Viaur qui le coupe du Ségala aveyronnais. Au nord-ouest, la forêt de Grésigne occupe un point haut à 523 mètres à l’arbre de la Plane, proche d’un plateau calcaire qui constitue la pointe sud-est des causses du Quercy.

Au centre, à l’ouest et au sud-ouest, le relief est moins marqué : les pentes se succèdent entre des cuestas et falaises abruptes ou des collines au relief plus doux, dans une roche tendre modelée par l’érosion. Ce paysage est creusé de larges plaines alluviales de part et d’autre des rivières Tarn, Agout et Dadou. La largeur de la vallée du Tarn atteint 10 kilomètres près de Gaillac.

© 2024